PRESSE2022-11-26T12:11:43+00:00

Revue de presse NO(S) DAMES

« Un petit ovni, étonnant, troublant, fascinant à écouter : le charme opère vraiment »  Jean-Baptiste Urbain, FRANCE MUSIQUE
4 Diapasons : « Récompense de l’audace de l’interprète »  Benoit Fauchet, DIAPASON
4 étoiles BBC : « Théophile Alexandre is centrestage finding voices for his chosen victims » Christopher Cook, BBC MAGAZINE
« Une exaltante mission d’évoquer les féminicides à l’opéra, une relecture décalée qui se moque des fatalités de genre, des arrangements ciselés, séduisants, endiablés » Carmen Lunsmann,  RFI
« Relecture féministe des œuvres d’opéra : longue vie à No(s) Dames ! » Isabelle Motrot, CAUSETTE
« Une démarche originale sur le romantisme de la chute des femmes » Aurélien Martinez, TÊTU
« Une écoute dont on ne se lasse pas, qui permet d’entendre ces airs d’une oreille nouvelle »  Elodie Martinez, OPÉRA ONLINE
« Théophile Alexandre endosse l’étrange destin féminin condamné à sublimer la mort en extase » Jean-Luc Clairet, RESMUSICA
« Une belle œuvre humaniste et décoiffante » Catherine Carette, FIP
« Une expérience qui sort des sentiers battus » Bruno Villien, OPÉRA MAGAZINE
« Remettre en cause les stéréotypes qui collent aux grands rôles féminins »  Anne-Lys Thomas, LA LETTRE DU MUSICIEN
« Un programme plus universel qu’il n’y parait, fascinant, marqué du sceau de l’originalité » J. J Millo, OPUS HD
« Un énorme vent de liberté » Bla Bla Blog
« No(s) Dames, fortes et fragiles, déconstruisent le genre »  LA PROVENCE
« Un récital époustouflant, porté par l’interprétation aussi magistrale que bouleversante de Théophile Alexandre et du Quatuor Zaïde » Fleur Baudon, ARTS IN THE CITY

LES MOTS D’ARIÈLE BUTAUX

No(s) Dames, c’est d’abord un homme qui, soutenu par un quatuor de musiciennes, endosse des rôles de femmes assassinées, abandonnées, folles, suicidées… Mais ce n’est pas que cela.
No(s) Dames est un voyage au cœur des tourments de l’âme et du corps, un programme fort intelligemment construit qui nous tient en haleine à la manière d’un page turner musical.

La transposition des rôles ne se contente pas de faire glisser la souffrance d’un sexe à l’autre, elle transcende les genres pour mieux nous parler de notre humanité.
Tous les protagonistes de ce disque sont au diapason d’une sobriété et d’une justesse de ton qui laissent toute la place à l’émotion. Les arrangements sont impeccables et la prise de son, au plus près du chanteur et des cordes, apporte une intimité tout à fait bienvenue dans ce contexte. Quant aux interprètes, idéalement accordés les uns aux autres, ils ont trouvé le ton juste : les cordes en osmose du quatuor Zaïde portent avec tendresse et empathie les héroïnes/héros incarnés sans gras ni effet de manche par le contre-ténor Théophile Alexandre, dont la qualité de la voix et la ligne vocale toujours si juste rendent à ces malheureuses divas, idolâtrées autant que maltraitées, leur condition humaine universelle.
A la fin du voyage, avec un Youkali poignant citant la habanera de Carmen, je n’ai pu m’empêcher de penser, de ressentir même, ces mots de Maeterlinck : « Si j’étais Dieu, j’aurais pitié du cœur des hommes. » Arièle BUTAUX, journaliste et écrivaine.

Articles presse & web

ARTS in the CITY

DIAPASON

BBC MAGAZINE

OPERA ONLINE

RESMUSICA

CAUSETTE

FIP Radio

OPÉRA Magazine

MEZZO TV

OPUS HD

Bla Bla Blog

Grey Panthers Italy

La Gazette

Kulturfreak

Arts in the City

L’Alsace

Avant-première Gordes

La Lettre du Musicien

Interviews presse & web

LA TERRASSE

CADENCES

Opéra-online 1/3

Opéra-online 2/3

Opéra-online 3/3

TÊTU

DIAPASON

L’Agitateur Lyrique 1/2

L’Agitateur Lyrique 2/2

TV & Radios

Interview Opéra Magazine

Chronique France Musique

Interview DIAPASON

Interview RFI

Interview RTS

Interview BBC Radio 4

Chronique BBC Radio 3

Reportage France 3

Chut, l’actu des coulisses

Interview L’Instant Présent

Revue de presse ADN BAROQUE

« Le chanteur délivre un chant brut et millimétré comme un diseur de lied… La réussite est totale »  Lucas Irom, Clic de CLASSIQUE NEWS

« Partie gagnée pour une entreprise originale » Michel Parouty, OPERA MAGAZINE

« Un voyage hors du commun dans l’univers baroque » Alberic Lagier, MUSIKZEN

« Initiative totalement réussie : voix superbe, intonation parfaite, incarnation (…) La Cold Song de Purcell fait au moins autant frémir qu’avec Klaus Nomi » Thierry Vagne, MUSIQUE CLASSIQUE & CO

« Une quête de dépouillement portée par une belle musicalité » Alain Cochard, A NOUS PARIS, CONCERT CLASSIC

« Faire vivre l’esprit plutôt que la lettre, on adore » CLASSICA MAGAZINE

« La moderne excellence baroque : ADN Baroque est admirable » Didier Lamare, HDS MAG

« On dépose la galette sur le lecteur et on est ébloui : cet album est épatant » Frédérick Casadesus, MEDIAPART

« Un disque brut, sans fard, pour que naisse la lumière » Elodie Martinez, OPERA ONLINE

« La palette des émotions baroques est abordée avec franchise, sincérité et réussite » Steeve Boscardin, RESMUSICA

 « ADN Baroque est une expérience intense, un opera-like » Matthieu Sariman, OLYRIX

« Un objet artistique inédit en son genre » SUD-OUEST

« Un tour de force digne des grands musicals de Broadway » BALLROOM

« Conçu comme une oeuvre d’art avec un grand A, ce disque dépasse les frontières de la musique » L’ENA MAGAZINE

« On prend une claque : on ne s’attend pas à une telle déferlante de beauté » CLASSIQUE HD

« Une des plus belles voix de sa génération » LCI

Presse & Web

ClassiqueNews

Musique classique & co

Musikzen

A nous Paris

HDS Mag

ResMusica

Mediapart

Olyrix (spectacle)

Olyrix

Opéra Magazine

Ballroom

Le Havre Océane

Audiophile magazine

L’ENA magazine

Cultuurpakt

Sud-Ouest

E-Scene

Classique HD

La Dépêche

TV & Radios

Chronique LCI par Fleur Baudon

Interview France 3

Portrait RTS 2 par David Christoffel

Interviews

Opera online

Classique News

La République

Interview Paris-Normandie

Interview Relikto

Interview Le Havre.fr (1/2)

Interview Le Havre.fr (2/2)

Divers

Children of Britten I ResMusica

Orfeo I La Terrasse

Makil I Est Républicain

Apollo I La Dépêche